Recherche personnalisée

BE Electra

Notions théoriques et pratiques d'électricité

24 mars 2009

Conséquences des défauts électriques

AdsSpy: 3 sites by this AdSense ID


Elles sont principalement :

 

--Chutes de tensions

--Surtensions temporaires

--Tensions de contacts

--Surtensions de manœuvre

 

1/Chutes de tension :

 

 Un défaut a pour conséquences une tension faible,  c'est-à-dire,  inférieure à la tension minimale admissible en régime normal ou exceptionnel. Ce qui entraîne :

 

· l’ouverture des contacteurs qui peuvent ne pas se refermer après l’  élimination des défauts.

· Un ralentissement ou arrêt des moteurs asynchrones

· Perte de synchronisme des machines synchrones

· Fonctionnement  anormal des équipements électroniques de puissance

 

Ralentissement ou arrêt des moteurs asynchrones :

 

 Ce ralentissement ou arrêt des moteurs est du à une chute de tension importante. En effet

le couple moteur des moteurs asynchrones est proportionnel au carré de la tension.

 Une autre cause de la chute de tension est due au courant appelé au re-démarrage par les moteurs: après élimination du défaut, l’impédance interne des moteurs tombent à leur valeur à l’arrêt, et on se retrouve dans les conditions initiales de démarrage. Cette chute de tension

va  empêcher la ré- accélération du moteur. Ces appels de courants importants vont engendrer une série de ‘ouverture -fermeture- ouverture’ des contacteurs en cas de présence de plusieurs moteurs. Pour éviter ce phénomène qui risque d’avarier les équipements, le délestage des moteurs non prioritaires s’impose.

 

Pertes de synchronisme des machines synchrones :

 

 Dans les installations comportant des machines synchrones (groupes électrogènes ou moteurs) la présence de défaut dans le réseau peut provoquer des modifications  d’angle importants des machines, par la perturbation des échanges de puissance active, pouvant compromettre le synchronisme entre machines après élimination du défaut.

Les moyens de conserver la stabilité synchrone sont :

-l’élimination rapide des défauts

-l’îlotage en un temps suffisamment court.

 

Fonctionnement anormal des équipements électroniques de puissance

 

 Pendant le défaut la tension servant de référence à certains  équipements électroniques  disparaît. Le problème de la ré- initialisation des processus industriels se pose alors avec le rétablissement de la tension.

 

 

2/Surtensions temporaires

 

 Pendant le défaut, la tension phase/neutre ne change généralement pas. La tension phase/phase diminue pour les défauts biphasé et triphasé. Dans le cas de défaut monophasé à la terre, la tension phase/terre peut être supérieure à la tension simple et atteindre par exemple la valeur de la tension composée, en cas de neutre isolé. Le matériel doit être dimensionné di- électriquement en conséquence.

 

3/Tension de contact

 

 En cas de défaut phase/masse, il apparaît une tension de contact entre la masse et la terre due au courant  circulant dans le conducteur de terre de la masse. La valeur de cette tension de contact est limitée, suivant le lieu par la norme NFC 15-100, pour la sécurité des personnes.(25V ou 50V).

 

4/Surtensions de manoeuvre

 

 Pour éliminer un défaut,  il faut  couper le circuit concerné grâce à des disjoncteurs. Cette coupure est généralement source de surtension . Malgré l’amélioration de la technologie de ces derniers, les surtensions de manœuvre atteignent 2 à 3 fois la tension nominale. Ceci est du au caractère généralement selfique des circuits coupés.

AdsSpy: 3 sites by this AdSense ID


AdsSpy: 3 sites by this AdSense ID


Posté par BE_Electra à 10:30 -
Protections - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Conséquences des défauts électriques

Nouveau commentaire